Essai Peugeot Pulsion - ADN Automobile

L'arrivée du Pulsion

Après des années de bons et loyaux services, le Peugeot Satelis cède sa place au modèle Pulsion, un scooter GT Urbain né d’une étroite collaboration entre l’univers automobile et deux-roues de la marque au Lion. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat de ce mélange des genres saute immédiatement aux yeux.

 

Côté esthétique...

En effet, comment ne pas remarquer cette grille de calandre directement inspirée de la dernière berline Peugeot 508 du constructeur français ?  Le Pulsion se veut statutaire et il le revendique à bien des égards à l’instar de ses superbes jantes et de ses lignes ciselées mais toujours élégantes. Et comment ne pas succomber face au tableau de bord le plus hi-tech de la catégorie avec cet écran TFT de 5 pouces calqué sur celui du best-seller 3008 ? Date, horloge, température extérieure, température moteur, compte-tours, consommation moyenne, quantité d’essence restante, voltage de la batterie, kilométrage total et partiel…rien ne manque. Le Pulsion pourrait s’arrêter là, mais il propose en plus une fonction GPS et la possibilité de connecter son smartphone pour être alerter de l’arrivée de ses sms.

Une équation technologique...

Difficile de surprendre encore après une telle démonstration de force technologique. Et pourtant, le Peugeot en a encore sous la pédale…ou plutôt sous la poignée. Il propose notamment une Smartkey pour ne plus jamais sortir les clés de sa poche que ce soit pour démarrer ou pour déverrouiller électriquement la trappe à essence ainsi que la selle. Cette dernière dissimule un coffre assez généreux pour recevoir un casque intégral plus un jet. Enfin, cerise sur le Peugeot, nous apprécions la présence d’un crochet accroche-sac sur le tablier et l’intégration d’une boite à gant avec prise USB. Notez que cette version Allure reçoit un pare-brise haut et un support de top-case à l’arrière.

La vie à bord...

Une fois à bord, le Pulsion ne déçoit pas avec un espace à bord plutôt généreux pour le segment. L’engin est compact, mais l’ergonomie est pensée pour ne jamais se sentir trop à l’étroit grâce à une selle accueillante et la possibilité de poser ses pieds à plat ou légèrement vers l’avant sur les plateformes. Les leviers tombent naturellement sous les mains et la protection à bord est tout à fait honnête. De l’extérieur, ce gabarit est idéal pour se faufiler dans la circulation d’autant que le rayon de braquage du Peugeot est franchement contenu. 

 

Mais pour quelle puissance ?

Côté moteur, le Pulsion embarque un monocylindre 4 temps 4 soupapes Euro 4 PowerMotion 125 cm3. Ce bloc coupleux refroidi par eau et alimenté par injection affiche une puissance de 10,6kW à 9000 tr/mn. Linéaire et doux dans sa manière de libérer les chevaux, le Peugeot a toujours cette réserve de puissance nécessaire pour se sortir de petits pièges de la ville. Le freinage ABS est à l’avenant, il privilégie la douceur à la brutalité au moment de la prise des leviers. Enfin, la qualité des pneumatiques Michelin CityGrip qui équipent le Peugeot n’est plus à démontrer, que ce soit sur chaussée sèche ou humide.

Alors à qui s’adresse le Peugeot Pulsion ? Au cadre dynamique soucieux d’associer son image à un véhicule valorisant et proche des codes de l’automobile ? Au scooteriste 2.0 qui pourra se targuer d’avoir l’engin hi-tech du moment ? A la Wonderwoman toujours pressée qui cherche un véhicule rassurant, protecteur et généreux en rangement ? Le Peugeot Pulsion est capable de rassembler un très large public…normal pour un scooter ultra connecté.

Auteur de l'article : Agence Forty Nine / David Vincent 

Réalisation de la vidéo : Agence Forty Nine / David Vincent

Paiement sécurisé
Protection de vos achats en ligne En savoir plus
Satisfait ou remboursé
Tout le monde à le droit à une seconde chance En savoir plus
3 fois sans frais en ligne
Faîtes plaisir à votre budget En savoir plus