Le magazine 100% scooters et motos

Essai Scooter Peugeot Metropolis 400

Le LION contre attaque

Sur un segment du scooter 3-roues toujours aussi attractif, Peugeot donne un nouvel élan à son modèle Metropolis apparu pour la première fois en 2013 sur le marché français. Design repensé, tableau de bord connecté, motorisation mise à jour et adaptée aux nouvelles normes, cette itération 2020 met toutes les chances de son côté pour revenir dans la course et séduire un maximum de détenteur du permis B ou de motards souhaitant un véhicule sûr, valorisant et efficace.

Son esthétique

Dès le premier coup d’œil, le Metropolis 400 2020 marque des points face à son prédécesseur. L’inspiration automobile se ressent à travers chaque détail du carénage à commencer par l’immense calandre au design très affirmé. Les arrêtes saillantes et les ouïes agressives montrent clairement les ambitions de reconquête de la marque française. Autres éléments issus du monde de la voiture, les feux à led 3 griffes à l’arrière du véhicule et les superbes jantes déportées. A n’en pas douter, ce nouveau millésime donne un sacré coup de vieux à l’ancien modèle.

Côté pratique

Côté pratique, aucune évolution n’est annoncée par Peugeot, mais le Metropolis était déjà très bien loti de ce côté-là. Nous retrouvons donc les commandes de warning et le frein de parking électrique au centre du guidon. Au niveau du tablier, deux boutons permettent de déverrouiller la selle et le capot arrière. Inchangée, La capacité d’emport du Metropolis est dans la moyenne d’un scooter GT classique. A savoir un casque intégral plus quelques affaires supplémentaires comme un antivol, des gants, un ordinateur portable et un pantalon de pluie.

En complément

En complément, signalons la présence d’un crochet accroche-sac et d’un grand vide-poches. Côté pratique, nous apprécions les larges repose-pieds passager repliables, le contacteur avec smart key, le dosseret conducteur ajustable et la bulle réglable manuellement pour limiter les perturbations aérodynamiques à haute vitesse.

Sur la route

La plus grosse surprise apparaît finalement au moment de la mise en route du Metropolis. Notre regard se porte alors sur un tableau de bord redessiné proposant un écran TFT central de 5 pouces de diagonale. Entièrement connecté, ce dernier est capable d’afficher vos appels, vos sms ou votre itinéraire. Une pression sur la commande de démarrage et le monocylindre 4 temps de 399 cm3 s’ébroue dans une sonorité rauque. Pour être conforme aux nouvelles normes Euro 5, ce moteur de 36 cv et 38,Nm de couple à 5 750 trs/mn, reçoit notamment un triple catalyseur avec sonde d’oxygène. Eligible à la vignette Crit’Air 1, ce Metropolis 2020 affiche donc un rendement plus sobre et plus propre au quotidien.

 

Dynamique et rageur

Les habitués des anciennes versions ne seront pas déstabilisés par le comportement dynamique de ce nouveau modèle qui reprend peu ou prou les mêmes bases. Une fois appréhendée la légère inertie du train avant, le châssis apporte une vraie sérénité sur sols peu adhérents ou sur chaussées dégradées. Une stabilité qui ne l’empêche pas d’être réactif lors des changements de direction. Autre point fort, le freinage ABS se montre rassurant et efficace grâce aux trois disques et à la plus grande surface de gomme en contact avec le sol. Au passage du feu vert, le Metropolis affiche des belles accélérations et les reprises à partir de 50 km/h sont à l’avenant.

En bref

Le Metropolis 400 2020 s’offre une belle cure de rajeunissement avec son nouveau look très réussi et son écran connecté. Plus « agressif » et valorisant, il conserve toutes les qualités que l’on attend d’un 3-roues modernes. De l’efficacité, de la sécurité et le fameux blocage de direction au sol pour éviter de poser les pieds au sol à l’arrêt. Du tout bon !

Auteur de l'article : Agence Forty Nine / David Vincent 

Réalisation de la vidéo : Agence Forty Nine / David Vincent

Nouveauté

Peugeot

METROPOLIS 400 Allure

9699,00€