Le magazine 100% scooters et motos

Essai Moto Benelli 752S

Un pavé dans la marre

Après l’Imperiale 400 et la 502C, M-City s’intéresse aujourd’hui à la très séduisante Benelli 752 S. Un roadster charmeur qui vient jouer sur les platebandes de la célèbre Yamaha MT-07 avec des arguments solides et une personnalité bien à part. Des arguments qui pourraient bien faire mouche pour les jeunes permis qui veulent rouler différent sans rogner sur le style et le plaisir de conduite.

 

 

Une personnalité attachante

Proposée uniquement en version A2 débridable, la 752 S va puiser son inspiration du côté de la mythique Ducati Monster avec son cadre treillis tubulaire apparent et son trait de crayon minimaliste. Elle n’est pas dénuée de personnalité pour autant avec son phare à la signature visuelle forte, son échappement court agressif et sa partie arrière très aérienne avec poignées passager et feu à leds. Cette Benelli au design aussi épuré qu’équilibré embarque des équipements de qualité à commencer par ses étriers Brembo radiaux, sa monte pneumatique Pirelli Angel ST, sa fourche Marzocchi réglable de 50 mm de diamètre et son écran couleur TFT très complet.

Côté Technique

Au cœur du cadre, nous retrouvons un bicylindre injection 4 temps double arbre à came en tête 4 soupapes refroidi par eau de 754 cm3. Ce moteur développe 76 chevaux à 8500 tours/minutes pour un couple de 67 Nm à 6500 tours/minutes. En version A2, les valeurs descendent à 47,5 chevaux et 51 Nm de couple. Rien de rédhibitoire cependant, les ingénieurs Benelli ayant particulièrement travaillés le bridage de leur machine. Les permis A2 pourront donc se faire la main sans rogner sur le plaisir de conduite. Une fois la phase d’apprentissage passée, ils pourront même continuer leur histoire d’amour avec la 752 S en passant simplement chez leur concessionnaire afin de libérer la puissance restante.

Une fois en selle, on apprécie la très bonne ergonomie proposée par cette Benelli. La native de Pesaro offre une position de conduite très naturelle et son large guidon limite la fatigue au niveau des bras. Plus sportive, la position des repose-pieds n’est pas extrême pour autant et le confort de selle reste très bon pour la catégorie. Naturellement, n’attendez aucune protection de la part de la 752 S, roadster oblige !  Sur ce type de machine, vous êtes nez au vent dès les premiers mètres avec cette sensation unique de liberté grisante. Pas besoin d’attaquer pour se sentir vivant au guidon de cette machine qui est tout à fait capable d’imposer un rythme plus soutenu quand le besoin s’en fait sentir.

Une fois en route

Avec sa monte pneumatique de qualité et son moteur réactif à la moindre sollicitation de la poignée de gaz, la 752 S aime enchainer les petits virages ou bondir de feux tricolores en feux tricolores. La sonorité particulière du bicylindre contribue également au dynamisme de la machine qui ne se fait jamais prier pour une petite accélération sur le couple. En effet, la souplesse du bicylindre se montre surprenante avec des à-coups à bas régime bien gérés pour une motorisation de ce type. Convaincant également, le freinage ABS stoppe avec vigueur les 228 kilos de l’engin. Un poids non négligeable pour la catégorie mais qui ne se fait jamais ressentir en roulant. L’équilibre du châssis est redoutable et la répartition des masses parfaitement pensée.

Benelli semble inarrêtable ces dernières années. La marque italo-chinoise multiplie les productions aussi variées que séduisantes. Cette 725 S ne déroge pas à la règle avec son atout charme indéniable qui la place d’emblée comme une vraie alternative pour les permis A2. Aguicheuse, joueuse, cohérente…la Benelli fait mouche dans tous les registres. Pour s’en convaincre le mieux est encore de l’essayer.

Retrouver la Benelli 752 S ICI

Auteur de l'article : Agence Forty Nine / David Vincent 

Réalisation de la vidéo : Agence Forty Nine / David Vincent

Benelli

752 S

6299,00€ 7199,00€