Essai SYM Joymax Z 125/300 Le GT urbain par excellence - Mondial City

SYM Joymax Z 125/300 Le GT urbain par excellence 16

Le digne successeur....

Remplaçant de l’excellent SYM GTS, le  Joymax Z vient renforcer la gamme scooters du constructeur Taïwanais. Décliné en version 125 et 300 cm3, ce GT urbain réussi le pari d’être à la fois pratique, économique et très convaincant en dynamique.

Côté Esthétique ?

Côté esthétique, le Joymax Z n’est pas en reste avec son look mélangeant habilement courbes arrondies et arrêtes saillantes. L’ensemble se montre bien équilibré et franchement très agréable à l’œil. La finition est à l’avenant avec des feux bien intégrés, des jointures de carénage parfaitement ajustées et une visserie judicieusement dissimulée. 

Au chapitre convivialité, le Joymax Z fait fort avec son immense coffre monté sur vérin capable de recevoir deux casques intégraux et sa profonde boite à gants intégrant une prise USB. Enfin, le pare-brise réglable offre une vraie protection pour ceux qui souhaitent s’échapper de la ville de temps en temps. 

En action....

En action, le  Joymax Z  se prend en main avec une facilité déconcertante. La position de conduite assez droite permet de dominer la route et d’agir efficacement sur la direction. Le SYM  se démarque d’ailleurs par son train avant précis qui permet de placer le scooter au millimètre sur la chaussée. Cette facilité de placement se montre particulièrement rassurante d’autant que l’ensemble du châssis fait preuve d’une belle rigueur. 

En inter-file, le  Joymax Z  se faufile plus facilement que l’ancien GTS grâce à ses rétroviseurs placés plus en hauteur, et l’excellente répartition des masses facilitent les changements de directions rapides. Le freinage (combiné sur le 125 et ABS sur le 300) ne souffre d’aucune critique en mêlant mordant, puissance et feeling. 

 

La vie à bord

La vie à bord du  Joymax  est des plus agréables avec un tableau de bord LCD  complet et bien lisible, une place généreuse au niveau des genoux et la possibilité d’avancer ses pieds sur les plateformes avant pour se détendre un peu. Les commandes tombent naturellement sous les mains et la selle spacieuse offre un moelleux suffisant pour cumuler les kilomètres sans douleurs.

Le moteur monocylindre à refroidissement liquideEuro 4 de la version 125 culmine à 14,3 chevaux. Il offre de bonnes accélérations pour dominer le flot de circulation au feu vert et affiche de belles reprises entre 60 et 90 km/h pour une vitesse maximale de 112 km/chrono. La puissance de la version 300passe à 27,3 chevaux. Elle apporte plus de rondeur à mi régime et d’avantage de sérénité sur parcours routier.

Fidèle à sa réputation, SYM  signe un  Joymax Z  qui reprend les points forts de la marque. A savoir praticité, efficacité, prix serré et consommation contrôlée. Difficile de faire la fine bouche face à de tels arguments.

Auteur de l'article : Agence Forty Nine / David Vincent 

Réalisation de la vidéo : Agence Forty Nine / David Vincent

Paiement sécurisé
Protection de vos achats en ligne En savoir plus
Satisfait ou remboursé
Tout le monde à le droit à une seconde chance En savoir plus
3 fois sans frais en ligne
Faîtes plaisir à votre budget En savoir plus

}