En route...

Au démarrage, les accélérations sont plutôt mesurées pour éviter d’être surpris par le couple omniprésent du moteur brushless. Que ce soit en mode smart ou sport, le Ecooter ménage son conducteur pour éviter les mauvaises surprises sur sol peu adhérent. Passés les deux premiers mètres, l’Orcal prend son envol plus franchement et concurrence aisément les véhicules thermiques. L’autonomie varie alors de 80 km en conduite soutenue à 170 km en conduite très souple. Assez fermes sur les pavés parisien, les amortisseurs font le travail sur des surfaces moins défoncées et les freins à disque n’ont aucun mal à stopper ce poids plume.

Avec sa gamme Ecooter E2 et E2-R, Orcal propose une alternative urbaine concrète aux deux-roues thermiques grâce à son autonomie largement suffisante pour arpenter la ville tout au long de la journée. Oubliez enfin les passages à la pompe, le bruit des moteurs et les odeurs d’échappement au guidon d’un véhicule original et bien pensé.

Auteur de l'article : Agence Forty Nine / David Vincent 

Réalisation de la vidéo : Agence Forty Nine / David Vincent

Paiement sécurisé
Protection de vos achats en ligne En savoir plus
Satisfait ou remboursé
Tout le monde à le droit à une seconde chance En savoir plus
3 fois sans frais en ligne
Faîtes plaisir à votre budget En savoir plus